Vous comptez vous installer et vous savez que vous réalisez le rêve de votre vie ? Toutefois, quelques précautions s’avèrent nécessaires pour réussir l’ouverture de son entreprise CHR.

C’est quoi le CHR ?

Lorsque l’on parle de CHR, on regroupe l’ensemble des activités qui tournent autour des bars, cafés, restaurants, mais aussi à celui de l’hébergement. En outre, ce secteur recrute actuellement, mais pâtit d’une mauvaise image. C’est pourquoi si vous vous installez, vous devez préparer quelques actions pour ne pas vous retrouver au dépourvu.

Nous allons lister les points qui peuvent vite devenir des pièges pour la préparation de l’ouverture de votre restaurant.

Élaborez un plan de financement au millimètre

Le modèle d’un café, ou d’un bar exige certaines ressources en matière de financement. En effet, le modèle économique du CHR repose essentiellement sur les immobilisations corporelles. Généralement, les charges liées à ce poste correspondent à 33 % du chiffre d’affaires. C’est pourquoi il est essentiel de ne rien oublier dans son plan de financement. N’économisez pas sur les meubles ou le matériel, car en cas de dysfonctionnement, la facture d’entretien va vite grimper.

Certes, les chaises et les tables peuvent faire l’objet de chienneries, mais ne lésinez pas sur les ustensiles ou les outils de production. Trop souvent, des restaurateurs se contentent du paiement du loyer pensant qu’il s’agit de meilleur atout pour attirer des clients. En effet, le placement demeure le meilleur levier pour capter des clients. Néanmoins, si cette dépense lésine le reste des obligations financières, alors le projet de restaurant ou de table d’hôte risque de capoter. Concrètement, vous rencontrerez des dysfonctionnements sur d’autres secteurs de votre activité : le client s’en apercevra.

Investissez sur votre personnel comme sur vos clients

Si vous aimez vos clients, vous aimerez votre personnel. Or, le management en CHR ne se montre pas particulièrement attractif. Cent mille emplois ont disparu dans le secteur de l’hôtellerie en 2020, c’est dire qu’un problème existe. Donnez des perspectives à vos salariés et ne négligez pas l’effort qu’ils donnent pour apporter le meilleur d’eux même.

Les exploitants de restaurants négligent la concurrence d’autres secteurs en matière de ressources humaines. Sachez qu’un employé de magasin au même niveau de qualification ne travaille pas le dimanche, bénéficie d’un 13° mois et de primes. Ces emplois vampirisent les salariés de la restauration qui préfèrent se tourner vers d’autres secteurs (comme la GMS). Imaginez des heures de travail adaptées par demi-journée avec plusieurs équipes. Si vos ressources sont limitées, privilégiez les emplois à mi-temps et adoptez un management plus souple.

Devenez commerçant et misez sur le marketing numérique

Trop de responsables d’établissement rechignent à exploiter les nouvelles technologies. L’emplacement aujourd’hui ne fait pas tout. Regardez le nombre de franchises qui s’installent loin des centres-villes. Ils paient un loyer bien moins élevé et accroissent leur capacité d’accueil avec des salles plus grandes. Désormais, il n’est plus possible de se limiter aux méthodes traditionnelles. Vous devez tenter de capter les coordonnées de vos clients pour les rappeler ultérieurement. Proposez un cadeau en échange du contact du client ou proposez un jeu-concours excellent moyen pour capter de futurs acheteurs.

Quelle que soit l’activité, votre présence sur les réseaux sociaux ne se limite pas à la dernière carte. Animez-le comme un réseau pour attirer l’attention de vos meilleurs clients. Si vous éprouvez des difficultés, engagez un spécialiste pour vous assister dans votre réussite.