Trop d’espace mal utilisé de votre cuisine professionnelle ? Un manque criant de surface. Comment exploiter l’ensemble de votre cuisine professionnelle à votre mesure ? Lisez cet article pour en savoir plus.

Quelle est la surface idéale d’une cuisine professionnelle ?

dans une cuisine professionnelle, chaque parcelle d’espace doit être rentabilisée.

« J’ai beaucoup trop d’espace ! » – aucun chef ne dit jamais cela.

Que vous commenciez avec 6 mètres carrés ou 750, vous ne voulez pas qu’un pouce soit gaspillé. Vous ne pouvez pas vous permettre que des équipements restent inutilisés, mais vous devez également vous assurer que vous avez les bons outils pour chaque tâche.

Quelle est la solution ? Nous avons quelques stratégies pour tirer le meilleur parti de votre équipement et de votre espace afin de maximiser l’efficacité dans toute cuisine, quelle que soit sa taille.

Optimiser l’espace de votre cuisine professionnelle en 8 règles

En outre, la surface de sa cuisine CHR ne concerne pas uniquement l’espace dédié à la production. D’autres emplacements sont destinés aux vestiaires du personnel et au traitement des vêtements professionnels de cuisine.
La marche en avant respecte non seulement les règles d’hygiène et de sécurité, et assure une bonne conduite du service. À cela, les matériaux prennent une place toute particulière. C’est pourquoi une cuisine en inox professionnelle va de soi, puisque sa propriété évite l’attachement des salissures sans risque de voir apparaître de la rouille à terme.

En l’espèce, la conception d’une cuisine professionnelle ne se fait pas à la légère. Les choix du plan de l’architecte déterminent la bonne suite d’un service et le gain de productivité des cuisiniers, mais aussi des serveurs. En effet, l’office qui leur est destiné jouxte les équipements de cuisines professionnelles et facilite l’accès à de nombreux éléments.

cuisine professionnelle plan
Crédit : l’hôtellerie magazine

1. Observez votre personnel de cuisine.

Au cours d’un service chargé, qui se heurte à qui ? Qui manque d’espace de préparation ? Où se trouvent les couloirs les plus fréquentés et peut-on les éloigner des cuisiniers qui effectuent un travail précis ou délicat ? « Identifiez vos chemins critiques.

L’une de plus grandes erreurs constatées dans les cuisines commerciales se situe au niveau des allées de circulation par rapport aux allées de travail qui ne bénéficient pas toujours d’un accès suffisamment large. D’autres éléments rentrant en jeu.

personnel de cuisine

2. Déployez un mixeur à immersion posé au mur de la cuisine professionnelle.

Lorsque vous manquez d’espace, mais que vous avez besoin d’un mixeur polyvalent, la réponse est la famille de mixeurs à immersion commerciaux. Avec le moteur le plus puissant de sa catégorie, un cadran à vitesse variable et une poignée ergonomique, le BigRigTM est conçu pour une utilisation continue dans toute la cuisine. Le manche en acier inoxydable est amovible et va au lave-vaisselle. Rangez les mixeurs à immersion sur un crochet ou une étagère lorsqu’ils ne sont pas utilisés.

BigRigTM

3. Pensez verticalement dans l’infrastructure d’une cuisine CHR

Si l’espace de comptoir est limité, levez les yeux. Les rangements verticaux, tels que les supports pour les ustensiles de cuisine, peuvent maximiser l’espace de rangement. Certains équipements de cuisine commerciale se prêtent bien au montage mural, comme le mélangeur mural monobranche HMD300. Il est toujours là quand vous en avez besoin pour mélanger des milkshakes, des pâtes et même faire mousser du lait avec l’agitateur. Le repose-tasse permet une utilisation en mode mains libres, offrant ainsi une pause aux cuisiniers pressés.

4. Priorité à la livraison.

Lors de la mise à jour d’une ancienne cuisine ou de la conception d’une nouvelle, pensez à la manière d’accueillir les commandes de livraison et de plats à emporter. Certains concepts de restauration rapide ajoutent une deuxième station d’assemblage/de retour qui est utilisée uniquement pour les services de commande et de livraison mobiles aux heures de pointe, c’est-à-dire au déjeuner et au dîner.

D’autres concepts existent en repartant de zéro et ont repensé le processus de cuisson/assemblage/expo pour le rendre plus efficace. Pour mieux le comprendre, il suffit de se rendre dans un fast-food pour voir comment l’espace est exploité. À la conception, la négligence d’un espace de livraison peut avoir de lourdes répercussions. En effet, le mélange des produits altéré à ceux destinés à la production peut entrainer des risques bactériologiques. En général l’installation d’un douchette de cuisine professionnelle aidera le nettoyage des arrivage plus aisément.

 5. Envisagez des appareils à usage multiple.

Que vous regardiez les pièces que vous avez déjà ou que vous investissiez dans un nouvel équipement de cuisine professionnelle, demandez-vous : que peut-il faire d’autre ?

mandoline cuisine CHR

Par exemple :

  • Un batteur sur socle commercial a de nombreuses utilisations inattendues autres que le pétrissage de la pâte et le mélange de pâtes : utilisez-le pour déchiqueter des viandes cuites, aromatiser du beurre, faire du guacamole et plus encore.
  • Un cuiseur à riz commercial se prête bien à toutes sortes de céréales cuites et de plats pour le petit-déjeuner : gruau, porridge, grits et quinoa, pour n’en citer que quelques-uns.
  • Un mélangeur à immersion (bonjour encore une fois, BigRigTM) peut mélanger les soupes et les sauces dans la marmite, les salsas au poste de préparation, et même la crème fouettée pour les desserts.

6. Ne négligez pas le petit matériel de cuisine commerciale

Souvent négligés dans la conception des cuisines commerciales, les petits outils comme les couteaux, les planches à découper et les tournebroches sont essentiels à l’efficacité. Assurez-vous d’en avoir suffisamment et identifiez les meilleurs endroits pour les ranger afin qu’ils soient faciles à saisir à la volée. N’oubliez jamais d’entretenir votre set de couteaux de cuisine pour ne pas détenir une ribambelle d’ustensiles inutilisé dans un tiroir. Chaque petit matériel dispose d’une place de rangement et d’une utilité dans votre quotidien. S’il s’avère que certains outils ne servent plus depuis un certain temps, ne perdez plus de temps : vendez-le.

7. Utilisez un aspirateur à vide d’air pour conserver et stocker les aliments.

Une emballeuse sous vide fait de la place pour elle-même en permettant aux pré-cuisiniers de stocker, conserver et assaisonner facilement les plats. Au lieu d’encombrer le walk-in avec des bacs désordonnés, faites mariner la viande et la volaille dans des sachets sous vide.

Cette technique de conversion fait gagner du temps, de l’espace, mais aussi de l’argent. Cette méthode vous permet de transformer des produits en fin de vie sans le désagrément d’un stockage sans limites.

À cela, lavez et mettez sous vide les fruits et légumes dès qu’ils sont livrés, ils resteront frais plus longtemps. Certains restaurateurs prétendent qu’une scelleuse peut être rentabilisée en seulement 5 à 7 semaines, car ils constatent des économies de 200 à 300 € par semaine en matière de prévention des pertes et des déchets.

Veillez simplement à former le personnel de cuisine aux pratiques de manipulation sûre des aliments lors de l’utilisation de l’emballage sous vide.

8. Ne gaspillez pas d’argent avec des équipements bon marché.

Quel est le maillon le plus faible de la cuisine d’un restaurant ? La pièce d’équipement cassée qui se trouve dans le coin. Vous seriez surpris de voir combien d’exploitants, dans un effort de réduction des coûts, achètent des appareils bon marché conçus pour les cuisines domestiques. Puis, le moteur brûle ou surchauffe parce qu’il ne peut pas répondre aux exigences d’une utilisation professionnelle.