1. Accueil
  2.  | 
  3. Le métier de restaurateur
  4.  | 
  5. Les types de restauration
  6.  | Histoire du restaurant routier

Histoire du restaurant routier

par 26 Avr 2022Les types de restauration

Mots à ajouter à mon texte: Rôti, Salles climatisées, Autoroutes, Buffet d entrées, Faits-maison, Faire une pause, Fraîcheur, Propose une cuisine traditionnelle, Restaurant familial, Tickets-restaurant

Le restaurant routier fait partie du paysage depuis bientôt un siècle avec l’avènement du transport par camion. Pourquoi un tel engouement pour cette pause gastronomique ?

C’est quoi un restaurant routier ?

Le restaurant routier se caractérise par une ambiance conviviale et familiale servi de plats simples rapide et de qualité.

Ces maisons indépendantes positionnées en bordure des axes principaux du territoire proposent souvent des produits typiques de la région.

À l’instar de ces concurrents (issu des grandes chaînes), les clients des routiers retrouvent des produits du terroir à des prix défiant toute concurrence.

Autres aspects spécifiques aux routiers : le service tout compris. Il s’agit de proposer des plats sur buffet à volonté (buffet chauds et froids). Parfois, le routier ressemble véritablement à un libre-service haut de gamme. Toutefois ces restaurants doivent attirer un volume de trafic important peut amortir les coûts de production.P

Bien que la décoration chaleureuse ne soit pas toujours une évidence, ce qui marque un restaurant routier se focalise :

  1. L’offre de la carte.
  2. La clientèle en quête d’une pause déjeuner amicale.
  3. Le personnel apte au service rapide.
Mots à ajouter à mon texte: Climatisée, Bien mangé, Plateaux, Gourmande, Pizzeria, Demi-pension, Steak, Cocktails, Entrée-plat, Service traiteur, Parking privé, Salles de restaurant, Restaurant traditionnel, Papilles, Serveuse, Carte des vins, Crus, Sur-réservation, Chauffeurs routiers, Douches, Déjeuners
intérieur d’un routier

Comment est né le resto routier ?

Le restaurant routier ne date pas d’hier. Son origine remonte depuis que l’homme fait du commerce. Autrefois, c’était les relais de poste qui se chargeaient de restaurer les voyageurs. En revanche, le modèle tel que nous le connaissons débute en 1934, date à laquelle apparaît le relais routier.

Mots à ajouter à mon texte: Bon repas, Cuisine traditionnelle française, Restaurant ouvrier, Places assises, Centre routier, Truck, Cuisinier, Plateaux de fruits, Grillades, Propose une cuisine
Guide du réseau routier

Qui a inventé le relais routier ?

François Saulieu lance son restaurant à cette date et offre aux professionnels une carte pour manger rapidement tout en proposant un accès facile pour les poids lourds. Un vaste parking, des toilettes, et une station-service à proximité, voilà un modèle qui prolifère à l’entre-deux-guerres.

Désormais, les routiers se réunissent autour d’un réseau (relais) qui publie un guide spécifique assorti de certains critères à respecter.

Mots à ajouter à mon texte: Ouvert du lundi, Ouvrier, Boeuf, Viandes, Séminaires, Escale, Grand parking, Bistrot, Réceptions, Ouvert tous les jours, Salle de restaurant, Desserts
Logo relais routier

Quels sont les caractéristiques d’un commerce relais routier?

Les Relais routiers doivent respecter certaines règles tels que le bon accueil, la qualité irréprochable et le prix raisonnable. Si ces enseignes ont été créées, à la base pour les routiers, elles commencent à accueillir une clientèle plus diversifiée depuis 1965. De plus en plus de touristes et de familles voyageant par la route sont séduits par ces points de restauration.

La qualité de la cuisine et de l’accueil est parmi les facteurs clés de succès d’un tel projet. L’objectif est de faciliter le quotidien des camionneurs en leur proposant des plats moins chers que les restos traditionnels. Découvrez dans ce qui suit un zoom sur ce concept .En général, le choix en cuisine pour la production se tourne vers le fait maison pour des questions économiques.

Mots à ajouter à mon texte: Convivial, Copieux, Frites, Fruits de mer, Lundi au vendredi, Cuisine traditionnelle, Traiteur, Menus
Relais routier

Qui peut manger dans les restaurants routiers ?

Aujourd’hui, les Relais ne sont pas destinés à desservir uniquement les professionnels de la route (camionneur, transporteurs, commerciaux itinérant). Ces établissements peuvent accueillir toute personne qui emprunte la route.

Que propose à la carte un resto routier ?

Inuite de lister le fameux œuf mayonnaise ou encore la blanquette de veau — ou la crème de marrons Chantilly, repas toujours à la carte d’un relais. Mais on retrouve habituellement un plateau de fromages en libre-service, ou encore un buffet de dessert. La formule la plus souvent commandée reste le plat dessert. Dans un contexte où la quantité d’alcool est limitée, les clients se tournent vers un encas sucré pour compléter le plat.

Un bar restaurant permet de proposer des repas en dehors du service comme des croque-monsieur ou encore des salades à emporter. L’aspect brasserie laisse ouvert le commerce plus longtemps et élargi la plage horaire (du lundi au vendredi pour les professionnel et le dimanche pour les familles).

Comment reconnaître un restaurant routier ?

Les Relais sont l’un des fleurons de la route. Ils sont facilement reconnaissables grâce à leur macaron bleu et rouge « Les Routiers ». Pour trouver un tel restaurant, le camionneur peut consulter le guide qui recense tous ces points de restauration. Ainsi, les conducteurs du poids lourd et les vacanciers y trouveront les bonnes adresses avec les descriptions nécessaires pour ces établissements au panonceau bleu et rouge.

À l’instar des étoiles des guides gastronomiques Michelin, la chaîne attribut des « casseroles » pour distinguer les meilleurs restaurants routiers.

Comment obtenir le label routier ?

En vue d’obtenir le label routier, le restaurateur doit respecter certaines règles. D’abord, il est redevable de choisir un emplacement situé au bord d’une route nationale. Il faut que l’établissement soit pourvu d’un parking assez spacieux pour accueillir les chauffeurs qui constituent la cible principale de ces restaurants.

Les plats desservis doivent être facturés à moins de 14 euros. Par ailleurs, il convient de respecter toutes les règles d’hygiène et les autres normes imposées aux restaurants d’une manière générale. Quant au statut juridique d’un tel établissement, le restaurateur doit opter pour la SARL. De plus, il faut également qu’il s’engage à servir des produits frais et de conserver l’esprit « relais » de la chaîne. L’objectif est de permettre au routier de se sentir comme à la maison.

Il convient de savoir que l’obtention du panonceau bleu et rouge n’est pas définitive. En effet, des inspecteurs sillonnent les routes pour s’assurer du respect des normes. Chaque année, ce sont 10 à 15 % des établissements qui perdent le label.

Quel avenir pour le routier :

Aujourd’hui, le routier fait face à une concurrence exacerbée. Les réseaux d’autoroute ainsi que les franchises se sont largement inspirés du modèle des restaurants situés en bordure de nationales. Néanmoins, les camions reviennent sur les routes secondaires pour réduire leur consommation de carburants ce qui change la donne. De nouveaux établissements se modernisent et proposent une halte confortable.

Par exemple, ils s’équipent de WIFI gratuit, augmentent leur capacité d’accueil, et améliorent les équipements de stationnement. Des hôtels abordables en bordure de ville complètent une offre de restauration. Des pièces climatisées accueillent une clientèle plus exigeante afin de vivre une expérience conviviale. Dans les ZAC ou les Zones industrielles de nouveau restos s’implantent avec la formule routier ce qui donne un nouveau souffle.

samantha Abbygael

Je rédige des articles pour les professionnels de la restauration et du CHR afin de les aider à organiser leur activité et propulser leur chiffre d'affaires.