1. Accueil
  2.  | catégorie: "Le métier de restaurateur"

Le métier de restaurateur

Comment devenir restaurateur et pourquoi se tourner vers cette profession?

Le métier de restaurateur : exigence et formations

En France pays de la gastronomie, le secteur CHR (Cafés, Hôtels, Restaurants) emploi plus d’1 million de personnes. Quels sont les profils de ces professionnels et les métiers de ce secteur d’une importance économique capitale pour le pays ? Quels sont les enjeux économiques et financiers de ce secteur multiple en première ligne de toutes les crises ? On vous répond ci-dessous.

Le secteur du CHR est caractérisé par une diversité de métiers qui attire des profils variés allant du débutant au niveau Bac+5. Il est aussi caractérisé par :

  • Des embauches spécifiques et plus jeunes que la moyenne (apprentis, alternants…). L’expérience, le savoir-faire et la motivation sont souvent privilégiés aux diplômes.
  • Des postes généralement polyvalents.
  • Des possibilités d’évolution.

De la plonge aux postes à postes à responsabilités (directeurs, yield manager, chefs d’équipe…), Studyrama ressence pas moins de 50 métiers !

  • Métiers de l’accueil. Réceptionnistes, veilleurs de nuit…
  • Métiers du service et de la logistique. Serveurs, majordomes, femmes de chambre, barmans, techniciens de maintenance, agents de réservation…
  • Profils commerciaux/communication. Chargés de réseaux sociaux, Guest relation manager…
  • Métiers de la restauration. Commis de cuisine, cuisiniers, économes…
  • Gestion et administration. Chargés d’achats, financiers…

La liste est presque sans fin et évolue au fil des années.

Un secteur économique particulier, sensible et en constante évolution

4ème employeur privé, 6ème employeur en France, le secteur CHR est primordial pour l’économie. Ses employés se répartissent sur tout le territoire dans près de 200 000 établissements publics et privés.

Un secteur pluriel en 1ère ligne

Il n’y a pas un, mais des secteurs CHR caractérisés par des établissements différents (TPE familiales, grands groupes hôteliers, restauration collective…). Les différences sont aussi régionales, Paris et l’Ile-de-France ne sont pas le Touquet, Nice ou Courchevel. Si chaque structure est différente, elles sont toutes contraintes de s’adapter à la demande (pics saisonniers…) et en première ligne des crises. Après la pandémie mondiale qui les a fragilisées, elles subissent de plein fouet la crise de l’énergie et des matières premières.

Des investissements malgré la crise

Cafés, bars, hôtels et restaurants soumis à une forte concurrence doivent sans cesse se réinventer. Pour avancer, ils sont contraints d’investir en matériel « up-to-date », d’embaucher et de former en continu. Selon l’Enquête BMO (Pôle emploi, avril 2022), 15 % de postes sont encore non pourvus (serveurs, cuisiniers, apprentis…). 115 980 projets de recrutement dont 58 % d’emplois saisonniers. Si la reprise économique s’est amorcée avec la fin des restrictions sanitaires (mars 2022), les professionnels continuent de rogner sur leurs marges.

Des obligations particulières

Les établissements obligés de gérer différents métiers sont complexes à manager. Réglementations spécifiques, normes d’hygiène drastiques… le secteur est cerné de toutes parts. Et c’est sans compter les obligations de formations comme le permis d’exploitation.

Cafés, hôtels, restaurants, de quoi sera fait demain ?

Évolution des modes de communication, des mentalités… le secteur est en constante mutation.

  • Charges salariales en augmentation afin d’attirer les meilleurs candidats et de fidéliser les employés (CDI…).
  • Gestion acrobatique du personnel en vue de satisfaire leurs revendications (horaires, pénibilité…).
  • Et toujours des nouveaux besoins. Formations IT, optimisation des tâches…

Les investissements sont sans fin et compliqués malgré l’accompagnement du Gouvernement dont les aides, selon l’UMIH, ne sont pas toujours adaptées.

Finalement comment définir les métiers du CHR ? Un secteur réservé aux passionnés ? Une responsabilité de chaque instant et une multiplicité des tâches ?.… Mais ce sont surtout des métiers qui procurent une fierté immense quand tout va pour le mieux !

Comment se passe un concours de sommellerie?

Dans les métiers de la restauration, il existe un levier fantastique pour se faire connaître dans la profession de sommellerie : les concours. Pourquoi passer un concours de sommellerie ? Le concours de meilleur sommelier de France fait partie des compétitions les...

Sommelier : description d’un spécialiste en vin

Dans la liste des métiers d'un restaurant, le spécialiste des vins propose des boissons assemblées en fonction des plats commandés. Le professionnel des rafraîchissements alcoolisés accompagne le client pour déguster les meilleurs vins et spiritueux tout au long du...

Pourquoi la France est le pays de la gastronomie?

Le pays de la gastronomie accueille une variété de produit inégalable. Si la France accueille 70 millions de visiteurs par an, c’est aussi parce que sa culture culinaire ne se retrouve pas ailleurs. Ce qui fait une particularité culinaire Les origines de la...

Quel est le plat préféré des français ?

Bien que la gastronomie Française soit riche les consommateurs ne rechignent pas à explorer d'autres contrée en matière culinaire. Quels sont les produits préférés? Les frites ou les plat à base de la pomme de terre restent incontournables. Dans cette vidéo remarquez...