1. Accueil
  2.  | 
  3. Exploiter un Hôtel restaurant
  4.  | 
  5. Concevoir et entretenir sa cuisine professionnelle
  6.  | Carrelage antidérapant : ce qu’il vaut savoir pour sa cuisine Pro

Carrelage antidérapant : ce qu’il vaut savoir pour sa cuisine Pro

par 21 Avr 2022Concevoir et entretenir sa cuisine professionnelle

carrelage antiderapant carreau glissade

Ce que vous devez savoir avant le lancement du chantier de votre cuisine CRH à propos du carrelage antidérapant

Pourquoi s’équiper de carrelage antidérapant ?

Le choix du revêtement de sol des arrières de son restaurant reste primordial pour assurer la sécurité et la propreté. En effet un carrelage antidérapant apparaît comme la solution incontournable, car il est facile à entretenir et limite le risque de casse et de blessure. En CHR, le sol se teint en pleine masse pour se munir de carreaux résistants. Pourquoi ? Parce qu’un sol mal entretenu accroît les salissures et réduit la bonne marche d’un service (c’est-à-dire moins de maintenance).

Comment reconnaître un carrelage antidérapant ?

Un carreau antidérapant se repère par ses petits points légèrement surélevés afin d’améliorer l’adhérence des pieds au sol. Contrairement, au carrelage classique (plus lisse), le carrelage antidérapant crée une surface plus rugueuse (avec du relief) pour optimiser la prise à terre. Dans un environnement humide comme une cuisine professionnelle, ces surfaces réduisent considérablement le risque de glissade du personnel.

Sachez qu’un exploitant de restaurant reste responsable de la santé de ses équipes. Les chutes et blessures sont à sa charge. Concrètement, se doter d’un sol antidérapant apparaît logique. En outre la réglementation impose ce type d’équipement ce qui conduit à créer des cuisines totalement sures à ce niveau.

carrelage-anti-derapant
Aspect du carrelage antidérapant

Pourquoi le carrelage glisse autant ?

Tout simplement parce que ce matériau se qualifie par son aspect lisse. À cela, le carrelage est souvent posé à des endroits à risque comme les salles de bain ou les cuisines.

Les matériaux à proscrire au sol :

  • Pierre naturelle
  • Carrelage imitation
  • Carreaux de ciment
  • Effet bois
  • Aspect pierre
  • Céramique
  • Terre cuite (trop de porosité)

Quel classement se référer pour le choix d’un carrelage ?

Normes de carrelage à employer en cuisine professionnelle

R12Forte adhérence (conviens pour les cuisines de collectivité, sols de préparation de produits alimentaires)
R13Très forte adhérence (conviens pour ateliers de découpe, boucherie, charcuterie…)
Tableau récapitulatif des norme pour le carrelage antidéreapant

La plupart de ces références seront proposées par votre installateur. La différence avec ces normes, c’est qu’elles certifient votre volonté d’assurer la meilleure sécurité.

Dans une cuisine professionnelle, la sécurité alimentaire reste primordiale. Des sols aux murs, la cuisine se doit d’être recouverte de carrelage. Seule différence entre ces deux éléments : le parement mural peut être lisse. Qu’importe la couleur, le but vise à limiter la prolifération bactériologique d’une part, mais aussi de faciliter l’entretien.

Les organismes certifiant pour les carreaux antidérapants.

Le classement UPEC certifie les carreaux de la norme NF (Centre scientifique et technique du Bâtiment).

Les règles HACCP (hygiène)ne précisent pas le type de matériaux à employer, mais il indique que le sol doit être totalement étanche.

Quelle est la différence entre un carrelage intérieur et un carrelage extérieur ?

Dans de nombreux cas, il n’existe tout simplement pas de différence. Cependant, un carrelage plus lourd et plus imposant sera opté pour l’usage externe. La taille des pièces s’élargit à mesure que son emploi se dirige vers une terrasse. Pour les cuisines professionnelles le carrelage 5 cm sur 5 est le plus utilisé. Or les carreaux intérieurs sont rarement posés à l’extérieur contrairement aux carreaux externes.

Peut-on rendre un carrelage antidérapant ?

Il existe des traitements prévus à cet effet. Toutefois, la durée de vie de ces produits ne garantit pas une sécurité optimale pour vos personnels.

Concrètement, son application semble simple et éviter le changement total de votre sol. Cette solution s’adapte pour une mise aux normes le temps de prévoir les travaux. Enfin, il faut compter un prix compris entre 30 € et 60 € les dix mètres carrés.

Exemple de produit pour rendre son carrelage antidérapant

samantha Abbygael

Je rédige des articles pour les professionnels de la restauration et du CHR afin de les aider à organiser leur activité et propulser leur chiffre d'affaires.